né en 1981, est un (street-) artiste hétérodoxe.


Au début des années 2000, G. alias I. a partagé sa formation entre aller peindre dans des friches industrielles et valider un master Environnement Technologies et Société à Marseille.
Il illustre dans ses travaux ses interrogations engagées sur le monde dans lequel il vit.
Il nous parle de l’Homme et de sa Société et tente de manière plus large de questionner le mouvement du Street-art.   
Ses projets antérieurs rangés aux archives, comme à l’Humeur de Lampadaire : allumage systématique des rues par des graffitis représentant des réverbères /2004>08, du Goudron et des Plumes : Travaux pluridisciplinaires indoor et outdoor sur l’Apocalypse Environnemental 2009>11 et de multiples collaborations dans le spectacle de rue (KompleX KapharnaüM, Serial Théâtre…), il lance en 2011 en collaboration avec Thomas Nomballais (artificier), le projet FATPOCH : performances spectaculaires de peinture au canon.

Depuis 2014, il axe ses recherches graphiques autour de l’impact et travail sur l’opposition ordre/désordre dans son travail de rue et d’atelier. Organiser méticuleusement puis convoquer l’aléatoire par l’accident.

Artiste associé à l’association Lézarapart, La Cité des Arts de la Rue / Marseille.

Alias Ipin