Alias Ipin

Projet spontané, Home Sweet Home est une histoire de résilience. Geste artistique symbolique qui met en relief le drame de 10 familles expulsées de leurs logements, occupés depuis plus de 30 ans pour certains, pour laisser place à la construction d'un lot de 240 logements neufs.
Un témoignage photo-graffitique de l'inhumanité de la fabrique de la ville.
Gignac-la-Nerthe (Bouches du Rhône), décembre 2016